[../index.html]
[./association.html]
[./documentation.html]
[./prestations.html]
[./agenda-2017.html]
[./soutien.html]
[./poesie.html]
[./anges.html]
[./contact.html]
[mailto:contact@association-kaly.org]
[./poesie.html]
[./nulle-part-ailleurs-que-partout.html]
[./la-neige.html]
[./amour.html]
[./etre-maman.html]
[./plante.html]
[./petit-prince.html]
[./titre-de-maman.html]
[./mon-ange.html]
[./la-mort-dun-enfant.html]
[./ce-que-chaque-ange-dit.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Association Kaly
 Soutient les personnes confrontées au deuil d'un bébé ou d'un jeune enfant
Etre Maman

Etre maman, C'est comme construire un château,
Pendant des mois, patiemment,  Mettre le sable dans son seau.
 
Et peu à peu voilà une tour, Puis un long mur qui voit le jour,
Un haut créneau, un pont levis,  C'est le miracle de la vie.
 
La femme, tout à son ouvrage, Place ici, là, quelques fenêtres,
Elle fait là son plus beau voyage  A la rencontre du petit être.
 
La mamange ne pourra jamais Se  reculer avec fierté
Pour pouvoir enfin admirer Ce que déjà tant elle a aimé.
 
Puisque  la vague du matin Vient trop vite lécher la plage,
Emportant doucement les grains,  Détruit rapidement le fouvrage.
 
Dès lors, la maman désespérée Crie très fort en vain Au secours !
Mais voilà la plage désertée,  Où sont passés les autres autour ?
 
Des lourdes larmes plein le corps, Elle  hurle face à l'océan
Lui demandant pourquoi, comment, On  lui vole ainsi son trésor.
 
Dans le silence assourdissant,  La mamange réalise alors,
Que malgré tout sont là encore  D'autres châteaux dressés fièrement.
 
Pour elle, il ne reste à présent Que quelques grains entre ses mains,
Le sentiment au fond du coeur, D'avoir frôlé le vrai bonheur.
 
Elle quitte les lieux, le coeur  meurtri, Ses bras sont lourds de tout ce vide.
Et sous ses pieds, le sable humide, Lui rappelle le manque qui la suit.
 
Cette maman comprendra un jour Que si la mer lui joue ce tour
C'est seulement  parce que son château D'entre tous, était  le plus beau ...
 
L'auteur est anonyme...